AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Clayton & Arthur] Il m'entraînent, au bout de la nuit... Les Niffleurs de minuit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Clayton Ackley
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 08/02/2017
Age : 31
Etudes, métier : Botaniste/Herboriste, Globe-trotteur
Baguette : Bois de vigne, Épine de monstre du Fleuve Blanc, 33cm, flexible

MessageSujet: Re: [Clayton & Arthur] Il m'entraînent, au bout de la nuit... Les Niffleurs de minuit !   Mar 21 Mar - 16:09

*La Harpie adressa un unique regard malveillant à Arthur, lequel elle dispensa de son sourire révélant des dents taillées en pointes, ses iris rouge suffisaient généralement à faire cauchemarder jusqu'au plus courageux des aurors d'élites.

Malgré les vapeurs, la fatigue et un cœur bien accroché après avoir passé 17 années de sa vie à nettoyer la merde éparpillée par des gorets, Clayton ne pu retenir de retrousser son nez à la énième évocation des parties intimes de son comparse. Il avait ses limites comme tout un chacun, comparer sa pilosité pubienne en était une. Surtout si la dite remarque était suivie d'un regard ténébreux... Quoique.

Il manquait quelque chose dans sa main, il lui fallait trinquer à cette nouvelle amitié quand bien même l'homme en face de lui était déjà ivre.*

Peux-tu aller chercher du vin mon trésor ? Non, pas vous, ajouta-t-il en voyant Arthur prêt à se lever.

*En réalité, les mots d'Arthur ne lui inspiraient pas grand chose. Clayton n'avait que faire des amis, il en avait déjà à la pelle, tous interchangeables. Ce qu'il lui fallait vraiment c'était du pognon, et s'il devait se faire frère de sang pour cela, alors soit, il endosserait à la perfection le costume de la camaraderie fraternelle. Clayton ne connaissait pas l'amitié, en réalité, pas encore peut être.

Le vin livré et déposé gracieusement dans sa main, il leva bien haut son verre à pied.*

A l’honneur que vous me faite d'être le... premier
, dit-il en roulant des yeux sur le côté, sourcils légèrement froncés, et à notre amitié.

*Et il fit disparaître le contenu de son verre dans son gosier, reprit le tuyau en bouche et s'allongea, les seins de la prostituée en tenue orientale lui servant de coussin.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur M. Fletcher
Admin
Admin
avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 01/12/2016
Etudes, métier : "Y en a qu'appellent ça de la camelote, moi j'appelle ça des trésors..."
Baguette : Bois d'Aubépine, Cheveu de Vélane, 34 cm, souple.

MessageSujet: Re: [Clayton & Arthur] Il m'entraînent, au bout de la nuit... Les Niffleurs de minuit !   Jeu 23 Mar - 21:08

DAISY
&
ARTHUR

“ILS M’ENTRAÎNENT, AU BOUT DE LA NUIT...
LES NIFFLEURS DE MINUIT ! ”


Lorsque Clayton demanda du vin, Arthur, très légèrement embrumé qu’il était, s’apprêtait à se redresser. Après tout « mon trésor » était un qualificatif tout à fait acceptable. D’une part, les pendants et aboutissants de leur amitié n’étaient pas encore clairement établis, d’autre part, on avait bien nommé un troll des montagnes femelle ainsi. Et, malgré ce que pouvaient en dire certaines mauvaises langues dont faisaient partie sa femme et ses horripilantes amies : Arthur n’était pas si laid. Du moins pas autant qu’un troll des montagnes. Du moins pas tout le temps. Du moins pas dans le noir. Il fronça les sourcils et haussa les épaules.  Lorsque la donzelle arriva pour déposer le vin dans la main du botaniste, Arthur en profita pour lui reluquer sans honte aucune la croupe. Il inspira une nouvelle bouffée et se sentit complètement détendu, sensation qu’il n’avait plus ressentie depuis qu’Eléanor et sa voix de crécelle étaient entrées dans sa vie. Il trinqua à son tour d’un verre imaginaire :

- A celui que vous me faites de ne pas avoir vérifié une seule fois la présence de votre portefeuille depuis le début de cette soirée, mon cher…

Les vapeurs commencèrent à rendre élastique la notion du temps qui dominait l’esprit d’Arthur. Les mains de la fille de joie qui s’activaient dans sa nuque se firent plus douces et remontèrent dans ses cheveux.
Entre deux bouffées il grogna :

- Chante-moi « Doux Gobelin »…

La prostituée eut un regard désespéré mais s’obtempéra sous le regard de Clayton.

- Doux Gobelin, adorable Gobelin, petite boule pus…Gentil Gobelin, tendre gobelin, mords, mords, mords…

Et c’est ainsi qu’Arthur s’endormit contre son sein, ronflant comme le Poudlard Express au démarrage, un filet de bave d’un demi-mètre de long glissant dangereusement jusqu’au sol. Son sommeil fut agité de rêves étranges dans lesquels une troll ayant une voix très similaire à celle de sa mère lui courrait après dans la rue pour le forcer à se laver derrière les oreilles, choses qu'il n'avait pas tentée depuis la perte de son pucelage, des décennies plus tôt.


CODAGE PAR AMIANTE

_________________
C'est pas moi, M'sieur l'agent
Vous passerez l'bonjour à vot'femme, quelle charmante personne... Comment je la connais... Je... Je... Eh merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clayton Ackley
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 08/02/2017
Age : 31
Etudes, métier : Botaniste/Herboriste, Globe-trotteur
Baguette : Bois de vigne, Épine de monstre du Fleuve Blanc, 33cm, flexible

MessageSujet: Re: [Clayton & Arthur] Il m'entraînent, au bout de la nuit... Les Niffleurs de minuit !   Dim 26 Mar - 16:22

Il se réveilla dans la matinée dans le lieu déserté, la harpie mettant à la porte tout le monde sur les coups de 5h du matin. Les junkies étaient pour elle un business lucratif dont elle prenait soin, mais elle ne tenait pas à devenir un de ces clubs que les accros étaient incapables de quitter et qui contraignait les tenanciers à trouver un arrangement discret avec quelques soignants peu scrupuleux de Ste Morgane, voir avec la morgue. Le bar à chicha de la Harpie était un salon haut de gamme jusque dans sa gestion. Mais le botaniste faisait l'exception, alliance oblige.

Il ouvrit les yeux sur le sofa qui avait contenu le postérieur rugueux d'Arthur, lequel avait effectivement disparu. La fausse danseuse orientale, qui portait encore sa tenue de la veille, eut la délicatesse de l'embrasser sur la tempe pour finir de le réveiller, ce qui décrocha un sourire au botaniste. Il se leva enfin et se dirigea vers un cabinet d'aisance, plongeant ses mains dans un lavabo pour se rafraîchir avant de regagner son logis. En sortant, il eut le bon sens de vérifier que sa bourse se trouvait toujours dans sa poche et en vérifia même le contenu : 7 dragots et un bon pour un bretzel gratuit. Clayton craignait moins le vol que son nouvel ami découvre le supercherie : il était archi fauché. La Harpie le surprit et lui glissa dans la main une trentaine de dragots sans un feulement de plus, lui faisant comprendre par là qu'il devrait se débrouiller pour lui ramener plus de branchiflores et fissa.

Prêt à affronter une nouvelle journée, il quitta le salon après un dernier baiser chaste de sa danseuse orientale, à la manière d'une épouse embrassant son mari alors qu'il quittait le cocon familiale pour une nouvelle journée de travail. Ce n'était qu'une illusion, un mensonge de plus dans sa vie mais qui lui faisait pourtant un bien fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clayton & Arthur] Il m'entraînent, au bout de la nuit... Les Niffleurs de minuit !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Clayton & Arthur] Il m'entraînent, au bout de la nuit... Les Niffleurs de minuit !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « Ceux qui tombent entraînent souvent dans leur chute ceux qui se portent à leur secours. » † Céleste & Florent
» "Les champions s'entraînent,les perdants se plaignent" [feat Nuage Abyssal]
» Entraînement d'orientation
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MACUSA :: NEW YORK CITY :: MANHATTAN :: MIDTOWN-
Sauter vers: