AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crystal & Helen : Girls just want to have fun !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helen Murray (Travers)

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 03/04/2017

MessageSujet: Crystal & Helen : Girls just want to have fun !    Ven 9 Juin - 10:53

Girls just want to have fun !

Toi que j’appelais mon frère,
Voici un nouveau compte-rendu d’une énième journée à bafouer tes principes, à bafouer ce « Dieu » que tu continues d’idolâtrer jusqu’à brûler mes chers confrères. Les Eglises nous pourchassent, et toi, où es-tu donc ? Quel rôle joues-tu dans ce génocide infecte et indigne de ces valeurs que vous défendez si fièrement ?
Mais puisqu’il te faut une raison, puisqu’il te faut des péchés à punir, j’ai volé les souvenirs de toute une famille afin de sauver les miens. J’ai vu la pupille de l’enfant se rétrécir jusqu’à retrouver un aspect normal. J’ai vu sa main relâcher celle de sa mère une poignée seconde, innocent sous ma baguette, victime de mon sort qui allait lui prendre le sang, la violence et cette haine qui n’était pas la sienne. Je lui ai pris ses souvenirs pour éviter qu’il ne tue à son tour, qu’il ne tue mon espèce et le soir venu, j’ai serré mon fils dans mes bras, l’ai entraîné dans le monde magique celui qui le berce d’illusion et d’espoir. Ses pupilles me couvaient d’amour et une fois de plus, il m’a réclamé une baguette pour que lui aussi puisse faire de la magie. Fool. »


*Elle faisait disparaître sa plume, son encre et sa lettre d’un revers de baguette quand elle passa le seuil de la porte. Si droite et féline dans sa démarche, si renommée et si peu aimée par ceux qui ne savaient la cerner. Helen posa son regard froid sur la figure de Crystal Wagner. Les deux femmes se connaissaient depuis fort longtemps et nul n’aurait su dire si elles s’appréciaient ou non. De la collègue de son époux, elle ne savait que trop quoi penser. L’épouse Murray la soupçonnait fortement d’être une extrêmiste, à l’image de son cher et tendre beau-frère. Quelque chose dans son allure respirait la suprématie, et mettait en garde la sorcière qu’elle était.

Dans un coin reculé du salon de thé dont le gérant était un sorcier, Helen Murray se leva pour accueillir ce que le commun des mortels appelait d’une façon si banale « son amie ». Comme souvent, elle lui adressa un sourire aussi pincé que chaleureux. Ce salon, dont la devanture ressemblait à une vieille boutique d’antiquité aux livres rapiécés et moisis, était leur lieu de rendez-vous hebdomadaire. Elles n’avaient pas toujours à se raconter mais l’habitude faisait qu’elles n’y dérogeaient pas. C’était d’ailleurs ce genre d’habitude qui avait sauvé de nombreux sorciers que trop épiés.
Mais cette fois-ci, Helen réfléchissait à mettre en garde la juge Wagner sur les agissements d’Egon Weiss.*

Crystal, toujours à l’heure, la salua-t-elle en reprenant place sur sa chaise. La commande habituelle est en cours. Quelles sont donc les nouvelles de la justice ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Wagner

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2017
Etudes, métier : Juge au département de la justice magique.

MessageSujet: Re: Crystal & Helen : Girls just want to have fun !    Sam 10 Juin - 19:36

« Allez-y, racontez-moi.»



*Crystal Wagner n'avait pas toujours été une femme qui idolâtrait le luxe et l'argent, les bijoux et les vêtements, les décors et couleurs d'or. Depuis qu'elle était devenue une juge renommée grâce au fameux Egon Weiss à qui elle devait une fière chandelle, sa richesse n'avait cessée d'augmenter au fur et à mesure des jours qui passaient. Son point fort était que jamais cette dernière ne l'avait rendue perfide, avide de pièces et billets. Toujours se contenter de ce qu'elle avait lorsqu'il s'agissait de ce domaine dans lequel le blonde n'était sûrement pas démunie.

Comme chaque semaine, Crystal retrouvait Helen dans un salon de thé quelconque aux allures pauvres et miteuses en vue de l'ancienneté décorative ou non de ce dernier. L'ambiance y était forte agréable tout comme le léger silence qui y régnait si les chuchotements et douces paroles étaient considérées comme tel, mais cet endroit lui rappelait à chaque fois des souvenirs qu'elle pensait avoir oublié et qui illuminaient sa journée en chaque début de matinée. Souvenirs où elle se revoyait enfant, s'amuser seule ou avec ses parents, dans une maison exactement du même genre que ce lieu mais où il y faisait bon vivre. Les sourires régnaient dans l'atmosphère d'une nature chaleureuse où les problèmes des petits comme des grands étaient bannis à jamais, où les larmes n'avaient place que dehors et où il faisait bon vivre puisque après tout, un regard étincelant valait bien plus qu'un regard larmoyant.

La chaussures de la juge l'emmenèrent alors à l'endroit où elles se retrouvaient de manière hebdomadaire et ses longs doigts fins poussèrent la lourde porte de bois par laquelle Crystal entra, le menton levé, la posture aussi droite qu'elle était hautaine, dévisageant inconsciemment chaque personne qui lui faisait face, balayant la grande pièce du regard jusqu'à trouver Helen qu'elle rejoignit sans plus attendre, lui retournant un radieux sourire qui se voulait sincère. Si elle manquait inévitablement, cruellement de compassion, cela ne lui enlevait pas ce côté aimable et gaie que ses parents lui avaient transmis. S'asseyant lorsqu'elle le fit et acquiescant lorsqu'elle prononça ses premières paroles, elle répondit aux suivantes en haussant les sourcils et d'un ton soulagé.*

- Je vous remercie tout d'abord d'avoir pris le soin de vérifier s'ils n'avaient pas oublié notre venue aujourd'hui. Ensuite... Cette semaine a été d'un calme absolu et je tiens à vous avouer mon intuition, madame Murray. Selon moi, ce soulagement provoqué par l'absolu silence d'événements, présage une inévitable boucan.

*Posant alors aussi délicatement qu'élégamment ses coudes sur la table afin de croiser ses doigts sur le bois et ses jambes au-dessous, Crystal jeta un furtif coup d'oeil aux serveurs pour voir s'ils arrivaient avec leur commande, ce qui était le cas, à son plus grand plaisir. Le temps qu'ils parviennent à leur table, la juge prit une certaine inspiration avant de continuer ses précédents dires.*

- Et vous, Helen, de quelle nouveauté auriez-vous envie que l'on discute ? Je doute fort que votre semaine aie été aussi ennuyante que la mienne alors allez-y, racontez-moi.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helen Murray (Travers)

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 03/04/2017

MessageSujet: Re: Crystal & Helen : Girls just want to have fun !    Lun 12 Juin - 23:14

Girls just want to have fun !

C'est inévitable, murmura-t-elle dans un sourire contrit. L’échiquier se met en place et lorsqu’il sera prêt, nous devrons l’être également.

*L’épouse Murray accueillit avec politesse le thé aux fruits de la passion qu’elle commandait chaque semaine. Elle apprécia notamment la chaleur dégagée par la tasse dans ses paumes glacées. Helen souffla la fumée parfumée et but une gorgée de thé avant d’en reposer la tasse, lentement.*

Ma semaine fut parsemée de mille rumeurs et d’oubliettes nécessaires. Il devient impossible de mettre un pas dehors sans être épié, ma chère Crystal. Entre les murmures des Adeptes de Salem et les mises-en-scène pour accuser les No-maj’ de crimes qu’ils n’ont pas commis, le chaos commence à prendre forme. Ethan et moi songeons à protéger William, à le mettre à l’abri, confessa l’épouse en posant ses prunelles brunes dans celles azurées de son interlocutrice. D’ailleurs …

*De sa mallette de travail, la jeune mère sortit une pièce de jeu d’échecs, en bois, plus précisément une jolie tour finement sculptée. Elle la déposa devant la marraine de son fils, un petit sourire amusé au coin des lèvres.*

Ceci est un cadeau de votre filleul, soigneusement réalisé avec son père. Les Adeptes l’effraient, si bien qu’il a jugé bon de protéger sa marraine en lui confectionnant un totem. Il y a mis beaucoup de soin et d’affection, déclara-t-elle de ce petit air tendre maternel. Nous songeons à un gardien du secret pour le protéger.

*Lentement, elle reprit une gorgée de thé, bien décidée à éliminer toute emprise de la part d’Egon Weiss sur la vie de son fils. Cette idée calma ses doutes et permit à l’esprit féminin de ne pas se trahir. L’heure des vérités et des pions à placer n’était pas encore venue. Pas tant que son fils continuerait d’être en danger. Une autre affaire continuait d’ailleurs de l’occuper, parallèlement. Il était impossible qu’un tel remue-ménage n’éveille pas quelques malfaisances à l’encontre des sorciers, à l’encontre des impies. Elle but une troisième gorgée et reposant la tasse, déclara d’un ton calme.*

J’aimerais que nous reprenions les recherches. Mes cauchemars ont repris, je dois savoir où il se trouve, dans le cas éventuel où il serait ici, prêt à profiter de la faiblesse de chacun pour les ramener sous le joug divin ou pire encore nous exterminer. Crystal, j’aimerais que vous puissiez épier les derniers dossiers suspicieux sur une possible rébellion de l’église ou d’un homme d’église. Je dois savoir où il se trouve, murmura-t-elle plus pour elle-même que pour son interlocutrice.

*Crystal Wagner connaissait la vérité au sujet de l’épouse Murray, elle savait le secret concernant son cracmol de frère et sa fuite de l’Ohio. Des années plus tôt, Helen avait déjà eu cette requête, et celle-ci s’était révélée infructueuse, heureusement comme malheureusement. Seulement, le désordre menaçant avait réveillé ses craintes, ses doutes quant aux activités d’Edgar. La cadette avait cette impression angoissante d’être dans une impasse, dupée par le destin ou du moins dans une insécurité inconsciente. Or, elle ne pouvait se permettre d’évoluer sur deux fronts à la fois…

De ses pensées, elle fut extirpée par le gérant, qui bien pensant, venait leur amener quelques confiseries de la maison dont les macarons préférés de l’épouse Murray. Avec douceur, elle le remercia tandis qu’elle en goûtait un à l’amande. De plaisir, ses prunelles se fermèrent brièvement et un sourire léger se profila sur ses lèvres.*

Figurez-vous que cette semaine, j’ai dû oublietter quatre femmes d’âge mûr qui avaient cherché à s’entretuer à l’aide de vaisselles. L’une avait même réussi à planter un couteau à poisson dans l’épaule d’une de ses voisines, tandis qu’une autre avait une cuillère engoncée dans l’orbite, sans compter tous les débris d’assiettes que nous avons retrouvées au sol. Et je vous passe les détails les plus morbides. La raison ? Leurs maris s’ennuyaient, trouvaient leurs épouses lassantes et donc ont usé de l’imperium pour se divertir, et stimuler leurs parties génitales. Un combat féminin n’est-ce pas charmant ? soupira-t-elle dans un roulement d’yeux. Evidemment, le dossier apparaîtra dans votre bureau sous peu, ma chère Crystal. Un cas désespérant, vraiment… Mais probablement pas le dernier. La folie gagne les rues.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crystal & Helen : Girls just want to have fun !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Crystal & Helen : Girls just want to have fun !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Fusil contre Poésie [ Pv ; Crystal Or Lune ]
» 07. Girls running wild
» Who run the World (girls)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MACUSA :: NEW YORK CITY :: BROOKLYN :: BOROUGH PARK-
Sauter vers: