AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mars 1928 - Assistante chaud devant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clayton Ackley
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 08/02/2017
Age : 31
Etudes, métier : Botaniste/Herboriste, Globe-trotteur
Baguette : Bois de vigne, Épine de monstre du Fleuve Blanc, 33cm, flexible

MessageSujet: Mars 1928 - Assistante chaud devant   Mar 23 Mai - 17:53


Clayton Ackley
Upper east side, New York
A Arthur M. Fletcher
Queens, New York
Objet : Mise en condition d'une assistante récalcitrante.

Arthur,

J'ai le déplaisir de vous confier mon assistante, Miss Smith, fraîchement entrée à mon service. Je lui ai donné pour mission de faire une course aussi déplaisante et ardue que ne l'est son caractère, une affaire méphitique dans laquelle vous pourrez sans aucun doute lui porter secours, ou du moins la guider. Peu importe le prix de la marchandise, je réglerai la note. Certaines entreprises valent bien de petits sacrifices.

Miss Smith me trouvant, je cite, « le charisme d'une loutre et le caractère d'un ours », il m'a semblé que la confronter à un véritable gentleman tel que l'on en fait plus, adoucirait son tempérament à mon encontre et éclairerait son âme en mal de romantisme.

Je compte sur vous pour ménager ma vertueuse pucelle en usant d'un langage qui ne soit pas susceptible de choquer son esprit enfantin mal dégrossi.

Je vous confie donc mon bien le plus précieux, et vous prie d'en faire bon usage.

Veuillez accepter, Arthur, mes salutations les plus sincères,


Clayton Ackley.



Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur M. Fletcher
Admin
Admin
avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 01/12/2016
Etudes, métier : "Y en a qu'appellent ça de la camelote, moi j'appelle ça des trésors..."
Baguette : Bois d'Aubépine, Cheveu de Vélane, 34 cm, souple.

MessageSujet: Re: Mars 1928 - Assistante chaud devant   Dim 28 Mai - 15:01




Arthur M. Fletcher
Tout au fond du niffleur à ta mère.

Clayton Ackley
Quartier des bourges

Clayton, ma délicate petite peste bubonique,

C
omment ? Après des semaines à tourner autour de ma volière. Après des centaines d'heures à vérifier que mon hibou était toujours vaillant. Après des milliers de minutes d'angoisse torturée à revivre le cheminement tragique de notre dernière soirée pour tenter d'y déceler un acte manqué, une indélicatesse oubliée, une parole un peu trop brusque qui auraient pu provoquer ton silence... Après des mois d'angoisse, tu oses enfin reprendre contact et pour quelle raison ? Pour me demander un service ? Pour me refiler ton assistante ?
Mais quelle sorte d'homme es-tu pour maltraîter ainsi mon pauvre coeur ? Pour piétiner sans pitié la fragile naissance de notre splendide relation ?
Bon, trêve de femelleries, c'est d'accord à quelques conditions, quand même. Vois-tu, le sire Fletcher n'accepte pas dans son cénacle la première ribaude venue. Il me faut quelques renseignements que je te prierai de me communiquer :
1. Ses mensurations.
2. Tu l'as galochée ?
3. J'peux la baiser ?
4. Au cas où la réponse du "2." est positive : elle vaut quoi ?
5. Elle porte des bigoudis ? C'est rédhibitoire, ça. C'est un peu comme les furoncles inter-fessiers.
6. Elle sait faire à manger ? Si oui, dis lui que je veux des gencives de porc avec de la sauce à la menthe et surtout : ni épinards, ni aubergine. C'est dégueulasse.
7. Elle connait des berceuses ? Non parce que sinon j'arrive pas à dormir. Il faudra aussi qu'elle apprenne à me "papouiller" les cheveux jusqu'à ce que je ronfle.
8. Elle n'a réellement jamais connu le loup ou tu dis ça pour me faire triquer et me refiler ta prude admiratrice ?

Tu me la prêtes combien de temps, du coup ? Je prends ce service très à coeur et m'efforcerait de mener sa mission à bien tout en ouvrant en parallèle la voie à tes bonheurs futurs.

La bise, vieux rat bourré à la picrate !

P.S : Elle a pas totalement tort concernant le caractère. Cela dit, pour le charisme, je te donne au minima celui d'un lapin de Garenne en rut.

Ton dévoué Arthur.
© sobade.



_________________
C'est pas moi, M'sieur l'agent
Vous passerez l'bonjour à vot'femme, quelle charmante personne... Comment je la connais... Je... Je... Eh merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clayton Ackley
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 08/02/2017
Age : 31
Etudes, métier : Botaniste/Herboriste, Globe-trotteur
Baguette : Bois de vigne, Épine de monstre du Fleuve Blanc, 33cm, flexible

MessageSujet: Re: Mars 1928 - Assistante chaud devant   Dim 28 Mai - 16:36


Clayton Ackley
Upper east side, New York
A Arthur M. Fletcher
Queens, New York
Objet : Espoir d'un pardon.

Mon cher Arthur,

Vos courageux aveux brisent délicieusement mes incertitudes, je ne peux plus que me faire honnête et confesser la vérité : l'affaire de l'assistante n'était qu'une excuse pour reprendre contact avec vous. J'ai bien remarqué votre tutoiement qui raisonne délicieusement à mes oreilles, mais m'oblige à clarifier tout de suite la raison de mon vouvoiement lequel n'est pas une froideur, mais au contraire, le désir d'aviver la braise naissante entre nous par l'usage d'une pudeur frustrante.

Je brûle de vous revoir, ayant tant et tant de projets à vous soumettre qui sauraient, je n'ai nul doute à ce sujet, nous bercer tout deux dans le lit du contentement. Hélas, le lieu de notre rencontre nous est à présent interdit, tout autant que la couche où nous nous sommes quittés. Comprenez bien, la Harpie n'a trouvé aucun larcin à vous reprocher, nul dragot ne manquait à l'appel, en revanche, elle ne peut, je cite : « Accepter n'importe quel fangeux dont la mère n'a pas appris qu'on ne se secoue pas la tige avant d'avoir pleinement vidé sa vessie dans l'urinoir prévu à cet effet » (veuillez pardonner ma traduction sommaire de la douce langue mélodramatique du harpie que je ne maîtrise que très succinctement).

En attendant de convenir d'un tête-à-tête, voici les quelques réponses que vous me quémandez.
1. Petite, gros seins, taille marquée bien qu'un peu trop épaisse, fesses rebondies, approximativement.
2. Non.
3. Si vous y parvenez...
4. RAS
5. J'en saurais plus sur ce sujet d'ici dimanche en quinze.
6. Sans être trop exigeant, oui.
7. J'en doute.
8. Jamais.

Votre alliance tiendra jusqu'à ce qu'elle me rapporte le produit que j'ai exigé. Je savais que je pouvais me reposer sur votre bonne compréhension de mes attentes.

Avec toute ma sincère affection,


Clayton Ackley.



Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mars 1928 - Assistante chaud devant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mars 1928 - Assistante chaud devant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaud devant [PV Raph' ]
» René Civil devant le tribunal criminel
» Chaud Gun ou Gun chaud (ça fait plus classe)
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Mardi 1er mars 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MACUSA :: VOLIÈRE ET PENSINE :: VOLIÈRE :: Arthur M. Fletcher-
Sauter vers: