AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Demoiselle en detresse ¤ Ft. Daisy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Percival Donnery

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 26
Etudes, métier : Etudiant en droit
Baguette : 27.5 cm , Bois de saule, crin de licorne

MessageSujet: Demoiselle en detresse ¤ Ft. Daisy    Dim 30 Avr - 19:13


Daisy & Percival

Donzelle en détresse..

Etre avocat présente nombreux avantages tels qu'un avenir commode assuré, un sens de la justice que Percival appréciait à sa juste valeur, une bonne image et reconnaissance d'autrui. Oui tout cela pouvait faire rêver plus d'un, mais il y avait aussi quelques inconvénients, et le plus préoccupant pour le jeune sorcier était que l'on ne choisit pas toujours les clients que l'on doit représenter, du moins pas quand on n'est qu'un "débutant". Et c'est à cela que le jeune Donnery était confronté en ce moment même. Arthur Fletcher, quel drôle de personnage! Le genre d'homme qu'au premier abord (et aux autres aussi d 'ailleurs) il aurait méprisé et à coup sûr évité. Il se doutait que l'homme n'était pas à son premier coup d'après son cassier, il se doutait aussi qu'il devait aimer se trouver dans ce genre de situations pour le moins mortifiantes. C'est ainsi que Percival Donnery et Arthur Fletcher firent connaissance, le premier avocat commis d'office, le deuxième présumé coupable dans une affaire d'arnaque.

Le rendez-vous avait été fixé dans un de ces bars qui s'apparentaient plus à un cabaret qu'à autre chose. Percival en connaissait plusieurs à Londres de ce genre, il était un habitué des lieux lors de ses nuits de "débauche" avec ses amis anglais. Rien de bien réjouissant, des erreurs de jeunesse ou des envies de changement lorsque sa vie devenait trop routinière à son goût. Sa sœur n'en avait connaissance de ce genre de sortie, elle aurait fait un énième crise de colère lui faisant un long discours sur le genre d'image qu'il dégagerait en fréquentant ce genre d'endroit. Mais...revenons au sujet principal.

Comme l'anglais s'en doutait le sorcier était peu digne de confiance et bien évidemment coupable, mais comme lui avait dit son mentor, c'était là les aléas du métier. Il devrait donc faire de son mieux pour répondre aux intérêt de son client.

Après un long entretien avec ce dernier, l'homme prit congés pour s'occuper des affaires que Percival redoutait peu légales. Il n'avait définitivement pas grand chose d'un gentleman et sa façon d s'adresser aux femmes laissait à désirer. Avec un soupire las il décida de prolonger son séjour dans ce bar en se commandant un verre de whisky sec, il en avait besoin. Son regard se promena le long de la salle  à la recherche de quelque chose de plus intéressante à regarder que la petite scène où trois jeunes filles se dandinaient vulgairement afin de divertir le public majoritairement masculin. Son regard s'arrêta sur une blondinette à qui Mr. Fletcher causait au moment où il était arrivé. Il avait du mal à les associer ensemble, elle avait l'air assez douce, alors que lui... n'en parlons pas. Ceci dit,  il n'avait pas tardé à ressentir cet aura propre aux vélanes, des créatures qui l'avaient fasciné lors de son adolescence. C'est donc intrigué qu'il détailla la jeune femme qui semblait connaître l'endroit.



Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Gloom

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 06/03/2017
Baguette : Bois de poirier, 27 centimètres, crin de licorne, souple

MessageSujet: Re: Demoiselle en detresse ¤ Ft. Daisy    Dim 30 Avr - 21:26

Arthur ne pouvait pas s'empêcher de tremper dans les affaires les plus criminelles. Voilà qui avait le don de hérisser les poils de Daisy, et de la faire se tourner et retourner dans ses draps les nuits où elle le savait en potentiel danger. Viendrait un jour où il ne parviendrait plus à éviter la justice, et elle redoutait profondément ce jour. Il lui avait parlé d'une affaire pour laquelle il s'était fait avoir, et pour laquelle il aurait besoin d'un avocat qu'il n'avait pas eu le loisir de choisir.

En voyant les deux hommes converser à voix basse, l'air en désaccord, sa première pensée fut que son terrible amant avait probablement tenté d'arnaquer le jeune homme qui correspondait en tous points aux victimes favorites du malfrat. Et qu'il tentait vainement de demander réparations. Elle comprit bien vite qu'il s'agissait du fameux avocat, elle observa avec attention l'échange. Etonnée qu'on lui ait assigné un jeune homme, qui débutait certainement, elle s'interrogea brièvement sur le bien-fondé de la justice sorcière.

Quand Arthur s'éclipsa, Daisy resta quelques instants immobiles, en s'interrogeant sur la nature et les motivations de l'avocat. Il avait littéralement un visage d'ange, et le contraste entre les deux hommes était frappant. L'un distingué, fier et dandy, l'autre, eh bien... Il se passait de description. Pendant un court instant, la jeune chanteuse s'interrogea sur les motifs du jeune homme. N'importe quelle âme sensée aurait fui face à un client tel qu'Arthur Fletcher.

Pianotant des ongles sur le bois d'un accoudoir, elle hésita de longues, longues minutes avant de ne plus y tenir. Une silhouette telle que la sienne était habituée aux regards masculins, et celui de l'avocat ne lui avait pas échappé. D'un geste elle se leva et, de quelques pas rapides, s'adossa contre le comptoir aux côtés du jeune anglais.

- Bonjour, commença t-elle de sa voix douce. Navrée de vous interrompre dans votre instant de quiétude, mais je ne pouvais m'empêcher de m'interroger.

Elle lui adressa un sourire aimable, tentant de distinguer parmi les traits du jeune homme quelque émotion.

- Je suis Daisy, précisa t-elle en lui tendant une main fine. Je suis une... Proche d'Arthur.

Ses joues prirent une teinte rosée face à cette présentation pour le moins gênante. Elle reprit toutefois contenance et dirigea son regard curieux vers l'homme, qu'elle détailla de la tête aux pieds.

- Comment en êtes-vous venu à défendre un homme tel que lui, je me demande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Demoiselle en detresse ¤ Ft. Daisy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis une demoiselle, je suis en détresse, et je m'en sortirai seule. Alors bon vent. [Ulrik]
» Jolie demoiselle... Je vous présente le Loup c'est-à-dire moi! [Jade]
» Bonjour o/ ♥ [Promotion d'la demoiselle Adora]
» L'honneur d'une demoiselle [LIBRE]
» Un baiser, charmante demoiselle ? (Leen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MACUSA :: NEW YORK CITY :: BRONX :: CITY ISLAND-
Sauter vers: