AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Percival & Arthur] Mon Royaume pour un avocat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur M. Fletcher
Admin
Admin
avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 01/12/2016
Etudes, métier : "Y en a qu'appellent ça de la camelote, moi j'appelle ça des trésors..."
Baguette : Bois d'Aubépine, Cheveu de Vélane, 34 cm, souple.

MessageSujet: [Percival & Arthur] Mon Royaume pour un avocat !    Dim 30 Avr - 19:07



Percival & Arthur  
Mon Royaume pour un avocat !



⚜ «La gloire d'un bon avocat consiste à gagner de mauvais procès.» Honoré de Balzac. ⚜


- Nous sommes aujourd'hui rassemblés pour juger, en comparution immédiate, l'affaire qui oppose le Congrès Magique des Etats-Unis d'Amérique au citoyen Arthur Mondingus Fletcher. Monsieur Fletcher, êtes-vous bien né à Belfast, capitale historique de l'Irlande du Nord, le 31 Décembre 1885 ?

- Oui, m'sieur.

- Bénéficiez-vous bien de la double nationalité irlandaise et américaine, Monsieur Fletcher ?

- Oui, votre splendeur.

- Vous trouviez-vous bien au pub nommé le... « Lutin Roteur », samedi dernier aux alentours de 21h, Monsieur Fletcher ?

- Oui, mon seigneur.

- Monsieur Fletcher, vous êtes accusé de « Propos injurieux, dégradants et menaçants » à l'encontre du Macusa et de ses agents, qu'avez-vous à dire pour votre défense ?

La salle redevint tout à fait silencieuse. Tous les regards de cette audience libre se portèrent sur l'accusé et son pauvre avocat commis d'office prévenu à peine une heure plus tôt de l'affaire ridiculement mineure qui lui tombait sur les bras. Un sourire inquiétant anima les lèvres râpeuses du malfrat, il sembla réfléchir une bonne dizaine de secondes avant de s'éclaircir bruyamment la gorge.  L'abus de racines de mandragore lui donnait toujours une toux grasse terrible que les pastilles de belladone calmaient à peine. Il tapota l'épaule de son avocat, un tout jeune étudiant, comme pour s'excuser et déclama, avec une insolente fierté au président du tribunal :

- Allez vous faire embouser par le plus gros troll des montagnes diarrhéique du pays.

Une vague de protestations souleva la salle, masquant tout à fait l'hilarité du prévenu qui semblait convenablement fier de sa réponse. Il se pencha vers le jeune avocat qu'on lui avait présenté sous le nom de Percival Donnery et lui souffla à l'oreille d'un ton compatissant :

- Désolé, Jolicoeur, j'sais pas si on t'a prévenu mais j'suis loin d'être un cadeau. Ça te préparera pour les plus grosses affaires...

Le Juge frappa de son imposant maillet plusieurs fois sur le heurtoir pour rappeler un semblant de calme à l'audience. Son visage avait viré au pourpre. La réputation de Mondingus Fletcher n'était plus à refaire et pourtant, cet individu parasite et insolent ne cessait de surprendre par son manque d'éducation et sa gouaille. En serrant le poing, le président de la séance reprit la parole :

- Il apparaît comme évident que vous êtes incapable d'assurer votre défense vous-même, Monsieur Fletcher. Je ne vous conseillerai que trop de laisser parler pour vous Maître Donnery qui est l'avocat que le gouvernement vous a commis d'office dans l'après-midi. Nous rappelons rapidement les faits. Vous vous trouviez au pub du « Lutin Roteur » samedi soir à 21h lorsqu'une patrouille de la police Magique a effectué un contrôle de routine. Est-ce exact, monsieur Fletcher ?

- Oui, vot'grandeur.

- Vous aviez déjà consommé une grande quantité d'alcool, ce qui a rendu ce banal contrôle d'identité ardu. Alors que l'agent Smith vous demandait votre permis de port de baguette vous l'avez copieusement insulté. On nous a rapporté des termes tels que « Vieux Léprechaun suceur de goule » et « Fils de troll unijambiste », est exact, Monsieur Fletcher ?

- Oui, vot'sérénissime Majesté.

- L'agent Smith vous a donc verbalisé pour « insultes à agent ». Suite à cela, vous... Vous... Vous seriez donc monté sur la table, totalement ivre, pour baisser votre braguette et uriner sur l'agent Smith en chantant l'hymne irlandais. Est-ce exact, Monsieur Fletcher ?

- Oui, vot'honorifique Grandeur.

- Vous auriez ensuite gratifié le Macusa des insultes et menaces suivantes : « De toute façon l'Macusa c'qu'un repaire d'chochottes ! Corrompus ! Vivement que Grindelwald arrive, j'vous l'dis moi ! Hop ! Dehors les mous du bulbe ! On vous cramera tous par paquets de vingt ! » Est-ce exact Monsieur Fletcher ?

- Oui, votre Sainteté.

- Toujours rien de constructif à dire pour votre défense ?

- Si ! clama l'accusé en souriant de toutes ses dents. Chez moi, « leprechaun » c'est pas une insulte. J'suis irlandais vous savez, c'est plutôt un surnom mignon.

Toute la salle, juge compris, se frappa le front d'exaspération.
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
C'est pas moi, M'sieur l'agent
Vous passerez l'bonjour à vot'femme, quelle charmante personne... Comment je la connais... Je... Je... Eh merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Percival & Arthur] Mon Royaume pour un avocat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Mon royaume pour une chanson [pv Erato]
» Faire mûrir les avocats...
» Mon royaume pour un simple sourire
» [Solo] Mon royaume pour un Wotan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MACUSA :: NEW YORK CITY :: MANHATTAN :: WALL STREET-
Sauter vers: